Grièges : Trois composteurs ont récemment été installés à l’école publique

Ces bacs, offerts par le Smidom Veyle Saône, visent à diminuer le volume de déchets et à ramener ceux-ci à la terre.
LANDRIX
Trottland
Précédent
Suivant

L’idée vient des enfants de l’école. L’an passé, plusieurs classes ont participé à un projet sur l’alimentation, dont une réflexion sur le gaspillage alimentaire. 

Madame le maire Annick Grémy a déclaré ceci : «L’écologie se vit au quotidien.  Je suis très satisfaite et très fière que les enfants de Grièges se soient emparés d’un tel projet. »

Élisabeth Garreau, 4ème adjointe au maire et déléguée au Syndicat mixte intercommunal de destructions des ordures ménagères (Smidom) pour la commune de Grièges, a fait le lien avec ce syndicat implanté à Saint Didier-sur-Chalaronne qui agit pour tout le territoire de la Veyle et celui de la Communauté de communes du Val de Saône Centre.

Le Smidom proposera des animations pour expliquer le compostage aux enfants. Les bacs implantés visent à diminuer les déchets de cuisine (hors viande et poissons).  La municipalité de Grièges va fournir le broyat (matière sèche) pour le mixte.

Le Smidom a déjà équipé une dizaine d’établissements scolaires d’équipements de ce type. Ses agents se tiennent à la disposition des habitants, des associations et des collectivités pour réfléchir à comment réduire globalement ses déchets.


UNE CANTINE SCOLAIRE EXEMPLAIRE

La cantine de Grièges est associative. Le Président Thibaut Tillier et son équipe travaillent depuis longtemps à la diminution des gaspillages alimentaires grâce à une gestion rigoureuse par les cantinières.

Céline Poivet, cheffe cantinière, nous en a expliqué le fonctionnement : « le pain est à la demande. Les enfants doivent goûter de tout. Nous cuisinons avec trois quarts de produits frais, peu de congelés et pas de boîtes. La loi Égalim est totalement respectée dans notre structure qui accueille 145 enfants par jour. On prend du temps pour expliquer aux enfants l’importance de ne pas gaspiller. Je tiens à remercier les membres du Bureau associatif de la cantine qui me soutiennent énormément. »

Texte et photos : Éric Bernet

Partagez cet article !