Viriat : Ouverture d’un secteur physiologique à la maternité du Centre Hospitalier

Depuis mai 2024, le Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse (CHB) propose un secteur physiologique pour les accouchements naturels sans complications, avec un suivi personnalisé après la naissance.
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?
DÉROULÉ D’UNE PRISE EN CHARGE EN SECTEUR PHYSIOLOGIQUE AU CENTRE HOSPITALIER DE BOURG-EN-BRESSE

Le Centre Hospitalier de-Bourg-en-Bresse dispose d’une maternité de niveau 2B, ce qui implique qu’il dispose d’un service de néonatologie et de professionnels médicaux et paramédicaux présents sur place 24h/24 qui assurent une prise en charge complète de la mère et de l’enfant lors de la grossesse jusqu’à son accouchement – urgences, consultations, gynécologie, obstétrique-maternité.

Les équipes s’inscrivent dans une démarche globale de projet de soins individualisé, notamment dans le cadre des projets de naissance élaborés entre les professionnels et les futurs parents. Depuis de nombreuses années, l’accouchement physiologique est possible au Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse avec du matériel adapté : ballon, balle relaxante, tapis de repos.

C’est à ce titre, et en raison des nouvelles demandes des patientes, que l’établissement a ouvert en mai dernier une salle nature et un secteur des suites de naissance physiologiques qui permet de favoriser les accouchements naturels.

Une prise en charge dite “physiologique” est un accompagnement non médicalisé impliquant une intervention limitée des professionnels de santé (surveillance de l’état clinique de la mère et du bienêtre fœtal).

Depuis mai, les parents peuvent donc bénéficier d’espaces aménagés spécialement pour ce type de prise en charge.

Au bloc accouchement

Dans un cadre relaxant et apaisant, l’équipe de salle de naissance accompagne le couple dans l’accueil de leur enfant. Cet espace permet davantage de mouvements pendant le travail avec du matériel adapté : baignoire relaxante, banquette de repos et liane suspendue. Tout au long du travail, la sagefemme, accompagnée de l’auxiliaire de puériculture, va accompagner le couple en respectant leur projet de naissance.

La salle nature permet un accouchement physiologique qui se déroule dans un cadre moins médicalisé, relaxant et sécurisé. Les sages-femmes surveillent de près la bonne santé du bébé et de la maman. Dès lors que tout va bien, elles interviennent le moins possible, respectant le souhait d’autonomie et de maîtrise des parents.

La surveillance discrète mais non moins continue des sage-femmes sécurise ce type d’accouchement puisqu’en raison de la proximité des salles d’accouchement plus classiques, la femme peut être prise en charge très rapidement par l’équipe médicale en cas de nécessité pour la mère et/ou son enfant (facteur de risque ou souhait d’une péridurale). Une fois l’enfant né, quel que soit le type d’accouchement, une surveillance de deux heures minimums est assurée par l’équipe avant de regagner le service de suites de naissance.

En suites de naissance

Les équipes du CHB ont prolongé la démarche physiologique au-delà de l’acte d’accoucher. Le secteur des suites de naissance – Gaïa – dispose de quatre chambres identifiées pour cette nouvelle organisation. Celle-ci est plus respectueuse du rythme de la maman et son bébé en organisant les soins et l’offre d’hôtellerie différemment : les professionnels de santé sont sollicités à la demande de la maman, le repos est favorisé tout au long du séjour. Les sage-femmes et les auxiliaires de puériculture prennent le parti de s’adapter au rythme du nouveau-né et de ses parents tout au long de leur séjour.

Concrètement :

  • Les repas ne sont plus servis en chambre mais dans une salle commune sur une plage horaire, permettant ainsi aux parents de pouvoir manger chaud au moment le plus propice. L’occasion aussi de rencontrer d’autres parents pour échanger sur leur parentalité par exemple
  • Le ménage de la chambre se fait au moment du repas, lorsque l’enfant et ses parents n’y sont pas afin de ne pas les déranger ou de risquer de les réveiller.
  • L’intervention des professionnels se fait à minima et sur demande des parents. Des ateliers “Portage” et “Touché bienveillant” sont également proposés à tous les parents de la maternité. Ils sont animés par une infirmière puéricultrice du service, deux fois par semaine : le mardi pour l’atelier ” Portage en écharpe” et le jeudi pour l’atelier “Toucher bienveillant”.

La maternité du CH de Bourg-en-Bresse en chiffres, c’est :

  • 1 813 accouchements en 2023
  • 16% de recours à une césarienne
  • 5% de recours à une épisiotomie
  • 79% de recours à la péridurale
  • Cinq salles d’accouchement
  • Trois salles de pré-travail dont une salle nature
  • Une salle de césarienne disponible 24h/24
  • Un service pour les suites de naissance
  • Un service pour le suivi des grossesses pathologiques
  • 11 gynécologues-obstétriciens
  • 41 sages-femmes
  • Six infirmières de puériculture
  • 30 auxiliaires de puériculture
  • Quatre agents des services hospitaliers

QU’EST-CE QU’UNE DÉMARCHE PHYSIOLOGIQUE ?

Une démarche dite physiologique est possible si la grossesse et l’accouchement ne présentent aucun signe de complication, de facteur de risque ou de condition médicale (pathologie).

Durant la grossesse, la mère peut suivre une préparation orientée sur l’accouchement physiologique. Cette dernière se fait souvent avec un tier personne appelée “accompagnant soutenant” qui pourra le Jour J aider la mère durant le travail.

Cf. l’offre de préparation à la naissance au CHB page suivante.

L’accouchement

Cela consiste en un accompagnement non médicalisé afin de favoriser une certaine liberté de mouvements de la femme et l’intervention à minima du corps médical tout au long du processus de naissance.

Afin d’assurer la sécurité de tous, certaines conditions doivent être remplies pour un accouchement physiologique :

  • Le travail doit être spontané
  • Le corps médical doit donner son accord au regard de la situation
  • Aucune complication médicale ni facteur de risque ne doivent avoir été identifiés durant la grossesse ou les grossesses antérieures
  • Le bébé doit être à terme et se présenter tête en bas. Un monitoring du rythme cardiaque est fait en amont pour s’assurer de son bien-être.

La surveillance médicale de la mère et l’enfant sont assurées tout au long de l’accouchement par l’intermédiaire de l’auscultation et du monitoring.

La sage-femme peut également prodiguer des conseils pour la gestion de la douleur (respiration, visualisation mentale, recours à une aide médicamenteuse adaptée comme le gaz MEOPA ou un antidouleur par voie orale ou par injection), des positions et des mobilisations pour aider au travail.

À tout moment, la démarche physiologique peut être interrompue pour la sécurité de la mère et l’enfant sur demande de la femme ou sur décision du corps médical.

A noter que le recours à une péridurale nécessite un geste médical prodigué par un anesthésiste et une surveillance plus accrue qui implique de basculer vers une prise en charge classique.

L’activité gynéco-obstétricale et pédiatrique du Centre Hospitalier de Bourg – en-Bresse Le CH de Bourg-en-Bresse propose une offre de soins diversifiée pour répondre aux besoins de soins :

  • En gynécologie : Spécialisée dans différents domaines, l’équipe prend en charge le suivi gynécologique tout au long de la vie des femmes, qu’il soit préventif ou pour le suivi d’une pathologie.
  • En obstétrique :
  • Diagnostic anténatal : des avis spécialisés peuvent être envisagés sur place en cas de découverte d’une malformation fœtale ou lorsque les parents ont des antécédents particuliers.
  • Procréation médicalement assistée (PMA) : des consultations spécialisées sont assurées en cas de difficultés à concevoir un enfant, avec un bilan et une prise en charge adaptés selon le contexte o Suivi de grossesse : l’équipe propose un suivi mensuel de la grossesse ainsi que les échographies recommandées.
  • En néonatologie : Le service accueille les nouveau-nés prématurés à partir de 30 semaines d’aménorrhée et 1 000g ou les enfants nés à terme nécessitant une surveillance ou des soins ne pouvant être dispensés en maternité.
  • En pédiatrie : Le service accueille les enfants de 0 à 18 ans pour divers pathologies médicales, chirurgicales et psycho-comportementales.

Présentation de l’activité et conseils pour préparer son séjour : https://www.ch-bourg-en-bresse.fr/blog/specialite/femme-mere-enfant/


ZOOM SUR LA PRÉPARATION À LA NAISSANCE ET LA PARENTALITÉ : DE NOUVEAUX PROGRAMMES

La préparation à la naissance et à la parentalité est accessible uniquement aux patientes accouchant au CH de Bourg-en-Bresse. Dès le quatrième mois de grossesse, un entretien d’écoute et d’échange privilégié dit Entretien prénatal précoce, avec une sage-femme, seule ou en couple, est proposé. Il permet d’échanger sur les souhaits de préparation à l’accouchement et d’échanger sur le vécu de la grossesse.

Les femmes peuvent ensuite faire le choix d’une préparation à la naissance et à la parentalité parmi l’offre proposée au sein de l’hôpital (Six séances). Que cela soit un premier enfant ou non, une préparation permet de s’accorder un temps pour Soi et la grossesse. Elle apporte différents outils pour l’accouchement en fonction de la méthode choisie.

Relaxation et Bien-être

L’harmonie entre le corps et l’esprit favorise le bien « naître ». Les séances apportent informations et conseils concernant la grossesse, l’accouchement, la période post-natale et l’alimentation du nourrisson. Elles sont agrémentées d’exercices respiratoires et de travail de postures.

Le vendredi de 14h30 à 16h, au bâtiment Pôle Mère-Enfant.

La préparation en couple

Il s’agit d’une préparation classique réalisée en couple permettant échanges et informations autour de la grossesse, de l’accouchement, de la période post-natale et l’alimentation du nourrisson. Ces séances permettent au futur papa de concevoir la grossesse et le prépare à son futur rôle.

Le vendredi de 17h30 à 19h, au bâtiment Pôle Mère-Enfant.

Natation prénatale

Il s’agit d’une préparation de naissance aquatique réalisée en deux temps :

  • Échanges et informations autour de la grossesse, de l’accouchement, de la période post-natale et l’alimentation du nourrisson.
  • Une activité physique aquatique facilitée par l’apesanteur

Le vendredi de 9h30 à 11h30 ou de 11h30 à 13h30 à la balnéothérapie du bâtiment SSR sur le site de Fleyriat.

Focus sur le projet de naissance

Le CHB s’est engagé depuis quelques années dans une démarche de prise en charge personnalisée des patients avec notamment la formalisation de projets de naissance par les parents – saluée lors de la dernière visite de certification en septembre dernier.

En amont de la naissance – souvent au moment de l’entretien prénatal -, les équipes de la maternité échangent avec les parents pour comprendre leurs souhaits tout en prenant en compte la problématique médicale. Dans la mesure du possible, en fonction du déroulement de l’accouchement, les professionnels peuvent suivre le projet établi. Cette démarche crée un cadre rassurant pour la mère pour un accouchement le plus serein possible.

Plateau technique de la salle de naissance

La salle de naissance est accessible 24h/24 afin d’assurer un accueil et un accompagnement au plus près des besoins :

  • Un accompagnement des patientes selon leur projet de naissance
  • Un matériel adapté : baignoire de relaxation, ballon, un monitoring sans fil (télémétrie) pour permettre une déambulation ; mais aussi des tables d’accouchement confortables et une surveillance centralisée des patientes.
  • Une prise en charge de la douleur avec notamment des pompes à morphine pour la pose de péridurale qui permet aux patientes de contrôler leur tolérance à la douleur et l’injection de médicament.
  • Un travail de l’équipe en binôme : sage-femme et auxiliaire de Puériculture
  • Un lien parents- enfant favorisé par le peau à peau
  • La présence du père en salle de césarienne si la situation le permet
  • Un accompagnement à l’allaitement maternel
  • Une démédicalisation précoce pour les césariennes programmées

Le service est constitué :

  • Un SAS d’accueil d’urgence à partir de cinq mois de grossesse
  • Deux salles de consultation
  • Un secteur de salle de Naissance composé de : Trois chambres de pré-travail (dont un chambre nature), cinq salles d’accouchement, une salle d’accueil du nouveau-né et de réanimation, un bloc opératoire avec deux salles d’intervention, une salle de réveil de quatre lits

Communiqué du Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *