Territoire de la Veyle : Des aides accrues pour la transition écologique aux communes et aux habitants

Le Conseil communautaire était réuni ce lundi 15 avril à la salle des fêtes de Biziat pour la séance la plus importante de l’année, celle consacrée au budget.
Les travaux de rénovation thermique du gymnase du Renon à Vonnas illustrent
le volontarisme communautaire en termes d’écologie et de services à la population
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

À la suite des échanges entre les élus de la Communauté de communes de la Veyle, le budget prévisionnel pour 2024 a été approuvé à une large majorité. C’est un nouveau budget d’ampleur pour la Communauté de communes de la Veyle. Lundi 15 mars, sous l’égide de son Président, Christophe Greffet, le Conseil communautaire a approuvé des investissements records de près de 12 621 000 € pour la collectivité. Ces capacités d’investissement très importantes témoignent d’une excellente santé financière grâce à une bonne gestion des comptes publics et ce, malgré une situation économique nationale défavorable.

DES INVESTISSEMENTS CONCRETS DANS LES SERVICES PUBLICS

Ces investissements se traduisent, sur le terrain, par un développement appuyé des services de proximité à destination de tous les habitants de la Veyle. Ainsi, les associations de la Veyle se voient soutenues grâce aux travaux réalisés dans les différents équipements sportifs. Le centre sportif de la Veyle à Pont-de-Veyle se voit attribuer la somme de 203 000 € afin d’entamer des rénovations. Le centre sportif de la Saône à Crottet reçoit 34 980 € et le centre sportif du Malivert à Laiz 42 747 € afin d’entretenir la qualité des équipements. Enfin, 1 150 000 € sont injectés dans le centre sportif du Renon à Vonnas, dans lequel cours de karaté, basket-ball et judo s’y déroulent, pour terminer la grande rénovation entamée depuis 2023. L’inauguration du centre sportif du Renon aura lieu d’ici l’été.

La Communauté de communes maintient son engagement auprès des familles du territoire afin de leur fournir des modes de garde de qualité, notamment, pour la petite enfance. Sur ce point, les élus ont approuvé des sommes de 134 107 € au multi-accueil de Grièges et 11 000 € à la micro-crèche Croq’Cinelle de Saint-Cyr-sur-Menthon. Ce sont des investissements essentiels pour entretenir les bâtiments et améliorer les conditions de prise en charge des plus petits, selon Gilles Rapy, Vice-président en charge des services publics et des familles. Les pôles des services publics de Pont-de-Veyle et Vonnas se voient allouer, respectivement, 139 500 € et 64 000 € pour améliorer leur fonctionnement. En outre, ces investissements s’inscrivent dans une logique de transition écologique en engageant les bâtiments dans une amélioration thermique et énergétique.

UNE TRANSITION ÉCOLOGIQUE AU RENDEZ-VOUS

Les aides à la rénovation des logements des habitants de la Veyle instaurées en juin 2023 seront maintenues pour l’année 2024, a annoncé Annick Grémy, Vice-présidente aux transitions écologique et alimentaire. Pour rappel, ces subventions permettent d’ajouter 20% d’aides aux travaux que les habitants entreprennent pour changer leur chauffage, isoler leur logement ou encore produire de l’électricité avec des énergies renouvelables. De fait, le budget 2024 porte à hauteur de 240 000 € les investissements pour le Plan climat de la collectivité. Ce dernier a été finalisé en 2021 et s’emploie à fixer des objectifs très précis en matière de lutte contre le changement climatique et amorcer une dynamique de transition écologique à l’échelle intercommunale.

Le budget proposé traduit le renforcement des effectifs de la Communauté de communes pour mieux accompagner les communes dans leurs projets et répondre aux objectifs du Plan climat. Des agents sont désormais en poste afin d’aider les municipalités à mener des études et la réalisation d’installation de projets photovoltaïques sur des toitures de bâtiments publics. Une nouvelle enveloppe de 51 783€ a été votée permettant à la collectivité d’augmenter le capital de la Société d’Économie Mixte Les Énergies de l’Ain. Cette structure regroupe l’ensemble des intercommunalités de l’Ain en mutualisant leurs moyens pour la mise en œuvre de l’action écologique et énergétique du Département en terme de production, stockage et usage de l’énergie ainsi que dans la rénovation thermique et l’adaptation des transports.


PAS D’AUGMENTATION DES TAUX DES IMPÔTS LOCAUX

« La gestion budgétaire a permis de dégager une épargne brute de 1,4 millions d’euros et une capacité de désendettement à 2,1 ans » se félicite le Président Christophe Greffet. Avec ce nouveau budget, la Communauté de communes de la Veyle tient à préserver le pouvoir d’achat des ménages veylois dans un contexte inflationniste. Le Conseil s’est prononcé en faveur du maintien des taux actuels de la taxe d’habitation, des taxes foncières sur les propriétés bâties et de la cotisation foncière des entreprises pour l’année 2024. Le vote s’est également attardé sur le taux à attribuer pour la taxe GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et de Préventions des Inondations). Une nouvelle fois, les élus ont maintenu les taux du budget précédent. Une décision saluée par le Président, Christophe Greffet, qui tient à rappeler la capacité de l’intercommunalité à se projeter dans l’avenir tout en ne sollicitant pas davantage le portefeuille des habitants. Pour 2024, la Communauté de communes se donne les moyens de ses ambitions tout en étant dans la continuité de l’année passée.

Texte et photo : Communauté de communes de la Veyle

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *