Boxe : Deux athlètes veylois de nouveau au sommet du Monde !

Pierre Vincerot et Jordan Cruel se sont déplacés récemment à Munich (Allemagne) pour les Championnats du Monde ISKA. Et ils n'ont pas fait le voyage pour rien !
LANDRIX
JOB-DATING-2024_HD_page-0001
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Rappelez-vous, l’an passé, pour ces mêmes Championnats du Monde, les athlètes du Veyle Boxing Club avaient « cassé la baraque » : https://laindependant.fr/boxe-deux-boxeurs-veylois-ont-atteint-les-sommets-mondiaux/

Qu’en a-t-il été cette année ? Rebelotte, Jordan Cruel est reparti avec un titre mondial et le Président Pierre Vincerot avec deux médailles d’argent.

LA REACTION DE PIERRE VINCEROT

« On est parti en voiture tous les deux. C’était un déplacement moins long que l’an passé mais je tiens néanmoins à remercier nos sponsors sans qui rien ne serait possible » explique Pierre dans sa posture de Président de club.

« Je me suis inscrit en vétérans pour me faire plaisir. En catégorie plus de 90 kgs. J’ai été médaillé d’argent deux fois en Light contact et en K1. J’ai préféré le K1 car le « light » n’avait que le nom, ça tapait fort alors que normalement c’est seulement des touches. J’étais le seul à participer aux deux tableaux, cela m’a permis d’affronter des concurrents différents. C’est toujours intéressant de participer à de telles compétitions » détaille l’athlète.

« En tant que Président de club, je suis fier du titre mondial de Jordan (…) Je prépare un événement d’ampleur à l’Escale de Saint Jean-sur-Veyle le samedi 30 mars 2024. Ce sera le premier gala de boxe du club avec plusieurs combats professionnels » conclut ce passionné.


LA REACTION DE JORDAN CRUEL

« Si en Full contact, je suis éliminé en quart de finale par décision arbitrale suite à égalité, en K1, je décroche le titre mondial en séniors moins de 80 kgs. C’est une grande joie, un plaisir et une superbe expérience. J’ai affronté un Mongol en quart, un Irlandais en demi et un Américain en finale. C’est mon deuxième titre. L’an passé, c’était en Full contact moins de 85 kgs. En Allemagne, le niveau était plus relevé qu’en Turquie. C’était très enrichissant en termes de gestion de l’effort, du repos et de l’alimentation car on était regroupé dans un gymnase avec plus de 1 000 athlètes. Imaginez l’attente et l’organisation ! (…) Cette année, je suis en classe A, c’est du semi-professionnel. J’ai bien progressé et ai obtenu de nombreuses victoires. Mon objectif cette saison est de décrocher un titre national en semi-pro en Full contact. Si tout se passe bien, j’enchainerai par une saison en professionnel. »

Texte et photo : Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !