Ain : Une première réussie pour la Fête de l’Écologie à Sainte-Euphémie

De nombreux sympathisants, venant des quatre coins du département, ont été réunis pour cette première édition qui s'est déroulée ce samedi 4 mai.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Cette journée a été ponctuée par des tables rondes abordant des sujets cruciaux pour les habitants du département. Les discussions ont porté sur des thèmes variés tels que la mobilité avec notamment le projet de BHNS entre Trévoux-Lyon, la gestion des déchets avec des exemples très concrets de Grand Bourg Agglomération et de la Métropole de Lyon, la préservation de l’eau, ainsi que sur les enjeux énergétiques majeurs comme le projet de barrage Rhonergia ou encore le projet d’implantation de deux EPR à Bugey.

Pour Nicolas Laumet, co-secrétaire départemental des écologistes de l’Ain : “La présence d’élus locaux et d’associations du territoire a permis de donner une dimension très concrète à ces sujets. Les Écologistes travaillent main dans la main avec la société civile et s’appuient toujours sur les données scientifiques. Nous avons un projet cohérent, sérieux, tenant compte des réalités des territoires ruraux et cela a pu être démontré lors de ces tables rondes.”.

La table ronde finale a été l’occasion de présenter leurs candidats locaux aux élections européennes du 9 juin, dont notamment, Joël Broc, le candidat écologiste de l’Ain sur la liste de Marie Toussaint qui, a partagé sa vision et ses engagements pour une Europe plus écologique et solidaire.

Le candidat et habitant de Gex déclare : “Alors que les défis sociaux et environnementaux sont plus pressants que jamais, nous sommes prêts à répondre à ces enjeux. Il n’y a pas d’écologie sans écologistes et notre dernière mandature l’a prouvé. Contrairement au RN, aux Républicains et à Renaissance, les écologistes ont toujours voté contre les accords de libre-échange qui précarisent toujours plus nos agriculteurs. Les Écologistes ont voté pour une meilleure redistribution des aides financières pour les agriculteurs alors que la droite et l’extrême droite ont voté contre. Face à des partis qui jouent double-jeu, nous Écologistes, on dit ce qu’on fait et on fait ce qu’on dit !”.

Les participants ont exprimé leur satisfaction quant à la richesse des échanges lors des tables rondes et des ateliers. Les repas fournis par l’association C moa kiffé à Montluel et les boissons issus du Comptoir des Pommes à Civrieux et de la brasserie Mac Never’s & Co à Maillat ont également démontré que d’autres modes de consommation sont possibles.

Pour Albane Colin, conseillère régionale de l’Ain : “L’ambiance conviviale a largement dénoté avec l’image de rabat-joie que l’on veut parfois nous coller. Les Écologistes sont des lanceurs d’alerte depuis plus de 40 ans. Nous ne serions pas dans une telle situation climatique si nous avions été écoutés.”.

Cette première édition de la Fête de l’Écologie de l’Ain s’inscrit dans une série d’initiatives organisées dans toute la région.

Margot Savin, co-secrétaire des écologistes de Rhône-Alpes, originaire de Sainte-Euphémie déclare : “Nous voulons sensibiliser et mobiliser la population autour des enjeux de justice sociale et climatique également en ruralités. Les Écologistes luttent notamment contre la diminution des services publics de proximité. Nous sommes ici pour lutter contre les préjugés qui nous collent à la peau et rapprocher la politique des citoyens en allant partout à leur rencontre pour lutter contre l’abstention.”.

Les écologistes de l’Ain sont mobilisés sur le terrain et veulent le faire savoir. Maxime Meyer, Conseiller régional de l’Ain et coprésident du groupe écologistes à la région Auvergne-Rhône-Alpes conclut : “L’Ain regorge de personnes engagées, prêtes à relever le défi de construire un avenir plus durable et solidaire. Ensemble, nous sommes plus forts”.

Communiqué des Ecologistes de l’Ain

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *