Ain : Le Conseil départemental innove en créant un nouveau Conseil de la vie sociale Ainter-Ehpad

Dans le cadre de son Plan « La Bientraitance, une évidence » adopté en 2022, le Conseil départemental de l'Ain a créé le dispositif "Ainter-CVS".
Répartition des référents “Ainter-CVS” dans l’Ain
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Ce dispositif vise à créer du lien dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (Ehpad), en soutenant dans l’exercice de leurs missions les représentants des familles élues au Conseil de la vie sociale (CVS) et ainsi veiller à un environnement chaleureux et bienveillant dans les établissements pour personnes âgées.

Certaines zones du département ne disposant pas encore de référents “Ainter-CVS”, le Département lance un appel à candidatures.
Plus d’infos : ain.fr/ainter-cvs

Pour Martine Tabouret, Vice-présidente du Département de l’Ain déléguée à la démographie médicale et à l’autonomie : “Les Conseils de la vie sociale jouent un rôle essentiel dans les Ehpad. Ils garantissent, dans les établissements, un environnement chaleureux et bienveillant pour nos aînés. Pour aider les représentants des familles élues au sein des CVS, nous avons mis en place des référents. Aussi, nous invitons toutes les personnes ayant à cœur le bien-être des séniors à rejoindre le réseau des Ainter-CVS. Il s’agit de soutenir ces représentants dans l’exercice de leurs missions. Nous souhaitons leur offrir les moyens nécessaires pour qu’ils puissent veiller efficacement à la bientraitance de nos aînés”.

CVS : RENFORCER LA PAROLE DES FAMILLES ET DES USAGERS DANS LES EHPAD

Depuis 2002, le Conseil de la vie sociale (CVS) est une instance de dialogue obligatoire dans les Ehpad. Composé des représentants des résidents, des familles et du personnel, le CVS est obligatoirement consulté sur le règlement et le projet d’établissement. Il échange sur la qualité de vie au sein des Ehpad et veille à la qualité de la prise en charge des résidents. Sans pouvoir de décision, il peut donner son avis et faire des propositions pour améliorer les conditions de vie, de soins et d’hébergement de l’établissement.

“AINTER-CVS” : UN DISPOSITIF INNOVANT AU PLUS PRES DES TERRITOIRES ET DES FAMILLES

Le Département de l’Ain et le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA) ont mis en place fin 2023 un nouveau dispositif : “Ainter-CVS”. Créé dans le cadre du Plan départemental “La Bientraitance, une évidence”, il permet de créer du lien entre les CVS, facilite la communication et encourage la participation des familles à la vie des Ehpad.

L’Ain est découpé en neuf zones regroupant cinq à dix Ehpad. Un référent “Ainter-CVS” est nommé sur chaque zone pour 3 ans. Bénévole, il anime le réseau des CVS de sa zone à travers des réunions de territoire avec les représentants des résidents et familles des Ehpad. Le rôle du référent “Ainter-CVS”est de veiller à ce que les CVS soient des instances fonctionnelles et des vrais lieux d’échanges et de vie dans les Ehpad. Il s’agit de permettre aux familles de se rencontrer et de partager leurs préoccupations et les initiatives de leur établissement, d’échanger des idées et des expériences pour améliorer la qualité de vie des résidents.

Recherche référents bénévoles “Ainter-CVS” !
Aujourd’hui, trois zones ne disposent pas de référents :

  • Zone 2 (secteur Châtillon-sur-Chalaronne, Thoissey, Romans, Montmerle-sur-Saône)
  • Zone 4 (secteur Miribel, Saint-Vulbas, Montluel, Meximieux, Lagnieu)
  • Zone 7 (secteur Oyonnax, Valserhône, Nantua)

Des co-référents (suppléants) sont également recherchés sur toutes les zones.
Plus d’infos : ain.fr/ainter-cvs
Tous les profils sont les bienvenus. Les candidats retenus bénéficieront d’une formation de 2 jours avant leur prise de fonctions.

Communiqué du Conseil Départemental de l’Ain

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *