Vonnas : Quand le gymnase communautaire devient « dojo départemental éphémère » !

Le Judo Club de la Veyle, composante de « Bresse Saône Judo », y a accueilli samedi dernier près de 700 jeune athlètes des différents clubs de l’Ain et même parfois des départements limitrophes.
MFRBagePo2023
MFRBagePo2023
Précédent
Suivant

Les « interclubs » de Judo Club de la Veyle avaient une tonalité particulière cette année. Ils étaient concentrés sur le samedi pour cause de compétitions adultes le dimanche et accueillaient un certain de regroupements départementaux.

120 minimes ont combattu dans le cadre du championnat de l’Ain, 210 poussins dans le cadre du tournoi des petits tigres de l’Ain, 110 pré-poussins 2016 et 90 pré-poussins 2015 dans le cadre d’animations départementales ainsi que 161 benjamins pour les interclubs au niveau interdépartemental (Ain, Rhône et Saône-et-Loire). Au total, 691 judokas de 30 clubs ont pratiqué leur sport-passion ce samedi à Vonnas.

Pour Alexandre Lacroix, une des chevilles ouvrières du club organisateur, « tout s’est bien passé mais il s’agit d’une organisation avec une logistique conséquente. Nous avons bien été aidés par les bénévoles du Comité départemental. Au total, nous disposions de 21 commissaires, 18 arbitres et d’une dizaine de bénévoles à la buvette. »

Le secrétaire du Judo Club de la Veyle regrette néanmoins que « l’Ain reste l’un des deux départements français à ne pas disposer d’un dojo départemental. Dans ce type d’équipement, les tapis sont posés une fois pour toute tout comme les traçages. Nous, on a monté 400 m2 de tapis vendredi en soirée ! Les tribunes conséquentes d’un dojo départemental sont également un atout (…) L’entente « Bresse Saône Judo », 17ème club français en termes de nombre de licenciés, est candidate pour accueillir ce futur équipement. »

Texte et photos : Éric Bernet

Résultats des jeunes veylois en premier visuel.



Partagez cet article !