Vonnas : L’Earl des Jacques veut développer la vente directe

Depuis septembre 2022, le gérant Alexandre Morel développe ce mode de vente. Présentation de son exploitation et explications sur son projet.
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Alexandre a repris l’exploitation familiale au début de l’année 2016. Il représente la quatrième génération exploitant cette ferme vonnassienne. Il y travaille de manière autonome avec l’appui de sa compagne Amandine Mondan.

En moyenne, son exploitation compte 200 bovins. Les veaux sont tués à sept mois, les génisses à 18 mois minimum et les bœufs entre 24 et 36 mois.

Plusieurs races spécifiques de viande (charollaise, limousine et Aubrac) coexistent dans cette exploitation. Alexandre a pour projet de développer un cheftel d’Aubrac, originaire de l’Aveyron.

Alexandre élève ses bêtes qu’il fait abattre à Bourg-en-Bresse. Elles sont transformées à l’abattoir qui lui fournit la viande en caissettes sous vide.

Les veaux sont élevés avec les céréales de la ferme (blé, épeautre et maïs), les bœufs sont au pâturage à la belle saison et au foin en hiver. Le but d’Alexandre est de « produire de manière autonome des viandes de qualité ».

EN PRATIQUE

Une vente est proposée ce mercredi 5 juillet sur réservations. Uniquement du veau est proposé. Suite aux premières réservations, il reste : quelques caissettes à 14€/kg : blanquette, côtes, escalopes, osso bucco, rôti / Au détail : Une tête de veau, des sachets de tranches de cœur.

Tout est sous vide, prêts à cuisiner ou à conserver au frigo 10 jours ou à congeler !


Contact au 06 58 25 94 13 ou via earldesjacques@gmail.com

Page Facebook : EARL des Jacques


Publireportage réalisé par
Éric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !