Vonnas – Collectes de sang : « L’essentiel, c’est de donner » pour Daniel Lacroix de l’UD01

C’est l’une des leçons de la récente assemblée générale de l’Amicale vonnassienne fondée il y a une dizaine d’années par Paulette Chane et maintenant présidée par Ghislaine Deroche.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Quatre collectes (une le matin et trois l’après-midi) se sont tenues à Vonnas en 2022. La même fréquence sera proposée en 2023 avec quatre collectes (toutes en après-midi cette fois-ci).

En 2022, cette Amicale a enregistré 169 donneurs soit un chiffre proche de 2020, 2021 ayant été une année exceptionnelle avec 242 dons dont 80 lors d’une collecte événementielle chez Georges Blanc.

La provenance de ces donneurs a été étudiée : 30 % de Vonnas, près de 13 % de Biziat, près de 6 % pour Saint Julien-sur-Veyle, 5 % pour Perrex, 4 % pour Chaveyriat, 4 % pour Châtillon-sur-Chalaronne et 3 % pour Neuville-les-Dames.

Pour Daniel Lacroix, membre de l’Union départementale de l’Ain (UD01) présent à cette assemblée générale, « l’essentiel, c’est de donner. L’origine géographique dépend des contraintes de chacun mais aussi de son lieu de travail et de ses disponibilités. »

Ce désidérien a également pris le cas de son Amicale sectorisée géographiquement pour faire une proposition : « Pourquoi ne pas tourner sur plusieurs communes pour les collectes ? C’est ce que nous faisons autour de Saint Didier-sur-Chalaronne et ça marche ! »


Texte et photo : Éric Bernet

Photo d’accueil : Les protagonistes de la récente assemblée générale.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !