Transhumance à Cruzilles-lès-Mépillat : Les chèvres du Gaec de Boissey ont pris leurs quartiers d’été

Ce mardi 11 juillet, le quartier de Boissey était le décor d'une véritable scène de la vie pastorale.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Les 112 chèvres du Gaec de Boissey ont entamé leur migration estivale vers un paisible pré de six hectares à l’entrée du hameau.

Sous le regard bienveillant d’une vingtaine de voisins et d’amis qui ont bloqué les intersections et accompagné le troupeau, elles ont parcouru quelques centaines de mètres sur la route sans s’échapper ni rencontrer le moindre obstacle.

Les chèvres ont rejoint leur nouveau tunnel flambant neuf, doté d’un quai de traite où leur lait sera tiré matin et soir.

Après l’effort, les bergers d’un jour se sont rassemblés pour partager un moment convivial autour d’un verre, célébrant ainsi la réussite de cette expédition qui a surpris tous les participants par sa rapidité et par sa facilité.

Les chèvres profiteront des pâturages de cette parcelle jusqu’au mois d’octobre, avant de regagner leur bercail pour une période de six mois.

Le GAEC de Boissey est renommée pour la qualité de son fromage de chèvre, très apprécié par ses clients, dont quelques restaurateurs locaux.

Pascal Seigneret, producteur et éleveur depuis 2010, et son fils Robin, qui l’a rejoint en 2021, sont fiers de présenter leurs créations sur les marchés de Pont-de-Veyle le lundi, de Fareins le vendredi et de Châtillon-sur-Chalaronne le samedi.

Chaque vendredi après-midi, une vente directe est également proposée à l’exploitation de 13h30 à 16h30 (au 1870 route de Boissey à Cruzilles).

Texte et photos : Geoffroy Varlet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !