Territoire de la Veyle : Quand l’art contemporain s’expose à la campagne

Un musée d’art contemporain mobile fera escale sur le territoire de la Veyle et accueillera le grand public, le mercredi 6 septembre à Vonnas et le vendredi 8 septembre à Grièges.
VisuelCdfPdv2024
VisuelCdfPdv2024
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Pendant une semaine, un camion aménagé avec des parois extensibles s’installera sur le territoire de la Veyle pour faire découvrir des œuvres d’art contemporain. Cet événement va permettre l’accès de 450 élèves du territoire à l’art contemporain. Les écoles de Saint-Genis-sur-Menthon, Saint-André-d’Huiriat, Saint-Jean-sur-Veyle, Chanoz-Châtenay, Grièges et Vonnas se sont inscrites pour emmener deux classes chacune pour cette plongée dans l’art. Outre les écoliers, deux classes du collège de Vonnas, soit 60 élèves, viendront profiter de l’installation. Cette opération touche toutes les générations puisque des résidents de l’Ehpad de Pont-de-Veyle seront invités à visiter le musée itinérant, tout comme les jeunes, encadrés par l’accueil de loisirs de la Communauté de communes de la Veyle. Agnès Renoud-Lyat se félicite d’avoir réussi à programmer autant de visites, avec un public diversifié, pour rendre l’art contemporain accessible à tous. La Vice-présidente à la culture a souhaité aller plus loin encore en programmant deux sessions d’ouverture au grand public. D’abord, à Vonnas sur le champ de foire le mercredi 6 septembre de 17h à 18h puis à Grièges, le vendredi 8 septembre, sur la place de l’église de 16h30 à 18h. Habitants de la Veyle de tout âge sont les bienvenus pour admirer de belles et surprenantes œuvres.

A l’intérieur, ce sont des compositions prêtées par le Fonds Régional d’Art Contemporain d’Auvergne, rassemblées pour l’exposition intitulée « Le premier soleil ». Les artistes choisis portent tous un regard sur le monde pouvant faire de la joie simple qu’ils éprouvent un des vecteurs de l’acte créatif. Une mise en avant du quotidien au travers des métamorphoses induites par la lumière qui révèle de nouveaux paysages et réveille le regard que nous avions dans l’enfance.

Ce musée mobile appelé Mumo arpente depuis 2017 les zones rurales et périurbaines afin de faire tomber la barrière symbolique qui se dresse entre la population et les musées. « Cette offre gratuite permet à chacun d’y accéder, c’est pourquoi la Communauté de communes de la Veyle a souhaité s’associer au projet » souligne le Président Christophe Greffet. Une nouvelle occasion de rencontre et partages d’émotions afin de rendre la culture toujours plus attrayante et accessible.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !