Territoire de la Veyle : C’est aussi la rentrée du périscolaire !

La rédaction a rencontré récemment Christophe Greffet, Président de la Communauté de communes de la Veyle, à ce sujet.

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Il était accompagné pour cette conférence de rentrée par Gilles Rapy, son 3ème Vice-Président en charge notamment du secteur « enfance-jeunesse », et par Alexandre Chably, directeur général adjoint de cette intercommunalité.

Pour Christophe Greffet, « c’est un sujet où on s’investit beaucoup. D’ailleurs, nous sortons d’un été où nous avons augmenté substanciellement la capacité d’accueil à Vonnas en différenciant les tranches d’âges. »


CONTEXTE

« Le territoire de la Veyle comprend 23 000 habitants. Il est très attractif pour les jeunes familles du fait du coût des locations et d’un taux de chômage très faible (Ndlr : 5,3 % actuellement). Le taux d’activité y est même très fort, avec beaucoup de biactivités dans les familles et souvent un travail situé hors de la commune d’habitation. La demande d’accueil de loisirs est ainsi en augmentation constante. Il convient d’adapter le fonctionnement pour répondre à la demande en termes qualitatif et quantitatif (…). Parmi les 3-11 ans, les besoins et les possibilités ne sont pas les mêmes, d’où une dissociation de deux tranches d’âges : 3-6 ans versus 6-11 ans et un maillage du territoire » détaille Alexandre Chably, cadre de cette collectivité territoriale.


SITUATION DE L’ÉTÉ

Quatre lieux d’accueil étaient proposés : deux à Vonnas (école primaire et pôle de services publics) et deux à Saint Jean-sur-Veyle (l’Escale et l’école maternelle). A titre d’exemple, 115 enfants étaient accueillis le dernier vendredi des vacances.

« Au terme de cet été, le bilan est excellent. C’est un franc succès en termes de qualité de l’accueil (Cf. retours des familles et des encadrants). De plus, les tarifs avaient été révisés dans le but de favoriser l’accessibilité pour toutes les familles. Au final, la fréquentation a augmenté de 32 % entre les deux derniers étés. Notons également que la collectivité a donné du travail à 47 animateurs cet été et les aidait également financièrement à se former au Bafa (Ndlr : Brevet d’aptitude à la fonction d’animateur). Cette réussite est rendue possible grâce à l’appui des communes qui ont perçu les enjeux. Nous les en remercions » explique l’élu Serge Rapy.

Ces actions se déclinent à travers d’autres dispositifs le reste de l’année (petites vacances hors Noël et mercredis après-midis) pour lesquels le même canevas est appliqué.


COÛT

« Nous contractualisons avec la Caisse d’Allocations Familiales (Caf) pour l’organisation des séjours et l’accompagnement global » précise le Président Christophe Greffet qui a rappelé le financement par tiers entre familles, Caf et Communauté de communes. « Le reste à charge pour la collectivité est d’environ 100 000 euros par an pour la collectivité » dévoile cet élu.


EN GUISE DE CONCLUSION

Plus de 600 enfants (différents) ont été accueillis cet été. Cet effort sera poursuivi dès la rentrée scolaire tous les mercredis après-midisoù il est prévu de déployer tout un panel d’activités et de lieux.

« Il est important de garantir aux familles une inscription sur 36 mercredis à travers le portail « familles », un outil digital qui permet de réaliser les démarches à distance. C’est plus que cohérent avec la typologie des familles du territoire ! » conclut le Président Christophe Greffet.

Texte et photo : Eric Bernet

Photo d’accueil : Les élus avec des enfants accueillis et leurs encadrants sur le site du Pôle de services publics de Vonnas.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !