Sport – Course d’obstacles : L’ESA Challenge sera plus boueux en 2023 !

Stéphanie Perroudon, la directrice de course, a fait quelques confidences à la rédaction samedi soir en marge du spectacle théâtral de l’Éveil de Saint André.
LANDRIX
JOB-DATING-2024_HD_page-0001
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Il faudra encore une sacrée condition physique pour réaliser cette épreuve athlétique dont le circuit d’1,7 kilomètres, à réaliser de deux ou cinq fois selon les épreuves, sera jalonné de 15 obstacles où il conviendra de sauter, ramper, nager ou encore surmonter des éléments naturels ou artificiels.

Stéphanie Perroudon met néanmoins un bémol : « Avec les restrictions d’eau en cours, il n’y aura pas de fosses pour cette cinquième édition. Ainsi, on prévoit plus de boue et un pantaglisse plus long » a-t-elle prévu à trois semaines pile de l’épreuve.

Les inscriptions seront possibles jusqu’à la veille de ces épreuves (en solo et en duo avec catégories d’âges) du samedi 3 juin prochain sur Internet via le site du prestataire logistique YakaEvents (https://yaka-chrono.com/etn/esa-challenge/ ) puis sur place le jour des épreuves.

L’an passé, un total de 230 sportifs avait foulé le sol huiriati. L’équipe d’organisation espère battre ce record en 2023 ! Vous en serez ?

Texte et photo d’archives : Éric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !