Saint Jean-sur-Veyle : L’actuelle mairie sera finalement réhabilitée

C'est la principale annonce de Madame le maire Agnès Renoud-Lyat lors de la cérémonie des vœux municipaux qui s'est tenue vendredi soir dernier.

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Cette cérémonie, réalisée en présence des conseillers départementaux Mireille Louis et Christophe Greffet, a été ouverte par Roger Broyer, 1er adjoint, qui a retracé l’historique des travaux dans la commune depuis le début du mandat. En 2023, on peut noter l’étude sur la désimperméabilisation de la cour des écoles : « la commission « environnement » a travaillé en collaboration avec les professeurs des écoles et tout le personnel scolaire. Les deux cours seront traitées et une surface

d’environ 250 m2 actuellement recouverte de bitume sera remplacée par des espaces perméables qui seront plantés et du mobilier extérieur installé ainsi que des jeux. A noter qu’une fresque sera réalisée par les enfants avec le concours de l’association Artquaveyle. Ce projet s’élève à 53 024 € HT. La subvention accordée par l’Agence de l’eau est d’un montant de 29 054 €. De plus, Sonia, la directrice de l’école, et en train de travailler sur une demande auprès de l’Education nationale. Les travaux se dérouleront lors des vacances de Pâques 2024. »

Un autre projet a fait l’objet d’un début de réflexion en 2023, il s’agit de l’aménagement de la rue François Leguat. « Le Département va refaire la couche de roulement dans la traversée du village en 2024. Ils vont remettre une couche de cinq cms d’enrobé après un léger rabotage de l’existant. A cette occasion, nous avions envisagé de retravailler le profil en travers de la chaussée, en créant peut-être une piste cyclable, en réaménageant les trottoirs, un arrêt bus, des écluses pourquoi pas.

Mais le délai s’est avéré trop court, nous n’aurions pas eu le temps de concerter les riverains correctement et d’intégrer leurs remarques. Nous avons donc décider de reporter ce projet, d’engager une vrai concertation avec les riverains, un peu à l’instar du projet mairie, de prendre le temps de la réflexion pour intégrer tous les paramètres, techniques, environnementaux, sécuritaires, déplacements doux, etc…. Le projet sera repris courant 2024 pour le finaliser en 2025 ou plus tard, car là aussi, la chasse aux subventions n’est pas des plus aisée » a détaillé Roger Broyer.


« C’EST ICI LA MAIRIE ? »

La commune de Saint Jean-sur-Veyle a la chance d’accueillir des équipements qui ne lui appartiennent pas, mais qui, de par leur proximité, sont très utilisé par les habitants, à savoir la déchetterie du Smidom et de la salle de l’Escale appartenant à la Comcom. « Nous avons aussi des équipements municipaux de qualité, tant le rythme des travaux a été soutenu en presque 20 ans. En 2005, la salle polyvalente et la bibliothèque, en2008 l’école maternelle, en 2018 l’école primaire et le restaurant scolaire, en 2022 le Centre Technique Municipal. Reste la mairie, combien de fois a-t-on entendu dire « C’est ici la mairie ? » ou « on ne dirait pas une mairie ». Et oui ce bâtiment est plus une ancienne école qu’une mairie. Au-delà de l’identification du bâtiment, qui n’est pas une question négligeable, les principaux problèmes sont énergétiques et fonctionnels. Il fallait donc faire quelque chose ! Mais quoi ? Réhabiliter ? faire du neuf ? Etc » a exprimé madame le maire.

Pour la première fois, l’équipe municipale a décidé d’impliquer des habitants dans la réflexion d’un projet qui n’est pas des moindres, puisqu’il s’agissait ni plus ni moins de décider où serait installé la mairie. Une quinzaine de personnes se sont proposées et ont assisté à plusieurs réunions. « Je tiens à les remercier vivement pour leur implication. Ce travail a été très intéressant tant il a permis aux uns et aux autres d’évoluer dans leur perception du sujet et dans leur avis. La décision a donc été prise de réhabiliter le bâtiment actuel et l’architecte a été choisi, parmi quatorze candidats, quelques jours avant les vacances de Noël, il s’agit du cabinet Archibulle (Bourg-en-Bresse) qui s’attelle actuellement à l’extension de la Maison Familiale et Rurale de Bâgé-le-Châtel. Nous allons maintenant pouvoir travailler avec eux sur l’aménagement et la transformation du bâtiment actuel. Nous espérons pouvoir mener le chantier en site occupé pour limiter les coûts. Le budget initial s’élevait à un million d’euros » a détaillé Agnès Renoud-Lyat. Ce budget prévoit entre autres la toiture, l’isolation par l’extérieur, le changement des huisseries au premier étage et le réaménagement complet du rez-de-chaussée.

Madame le maire a conclu son allocution en remerciant son équipe et ses agents pour leur travail dans la bonne humeur. Un moment de convivialité a suivi ces discours où chacun a pu se souhaiter la bonne année en dégustant des produits issus à 100 % du marché et des commerces de Saint Jean.

Texte et photos : Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !