Pont-de-Veyle : Un premier forum de l’emploi réussi

Ce forum, appelé aussi « village éphémère », a pris place ce mercredi sous le marché couvert. Exposants et organisateurs sont autant satisfaits de l'esprit convivial de la journée (le bon air veylois ?) que de l'affluence en termes de visiteurs.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Il s’agissait de faire se rencontrer une vingtaine de diverses structures recruteuses des demandeurs d’emplois dans le but de rapprocher le service public de l’emploi des territoires ruraux. Rien d’extraordinaire à priori. Pourtant, c’était la première fois que les deux rives de la Saône (et donc les agences Pôle Emploi de Bourg-en-Bresse et de Mâcon) organisaient conjointement un tel événement.

Cette première a été soulignée par Christophe Greffet (en photo d’accueil en train d’échanger avec les recruteuses de chez Lamberet), Président de la Communauté de communes de la Veyle, collectivité co-organisatrice : « ce n’est pas rien de faire travailler ensemble les deux rives de la Saône, trop souvent enfermées dans leurs limites adminisitratives respectives. Or, il s’agit d’un même bassin d’emploi. »

Christophe Gay (ci-dessus à droite en train d’échanger avec Alain Givord, Vice-Président de l’intercommunalité en charge de l’économie), directeur territorial de Pôle Emploi en Saône-et-Loire, enfonçait « le clou » : « à une époque, les aindinois venaient massivement travailler à Mâcon. Avec le développement de la mobilité grâce aux nouveaux ponts mais aussi grâce au dynamisme économique du Val de Saône, les migrations se font maintenant dans les deux sens ! »

UN EXEMPLE DE RECRUTEUR

La vaste plateforme “U Proximité France” (31 000 m2) est en cours de construction dans la zone « Veyle Nord » située sur Saint Jean-sur-Veyle. Les recruteuses étaient présentes à Pont-de-Veyle ce mercredi.

Elles ont précisé que « cette plateforme serait une centrale d’achats, de stockage et de livraison qui alimenterait les magasins de proximité, à savoir U-Tile et U-Express. 120 à 150 recrutements dans les métiers de la logistique et de l’encadrement sont prévus pour juillet 2024. »

Plus d’informations sur les deux visuels ci-dessous.

Texte et photos : Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !