Mézériat : Le groupe scolaire a été inauguré samedi dernier

Ce vaste bâtiment, nommé « Les Bayards » s’apparente à une grande ferme bressane, bâtisse emblématique de la Bresse. Il regroupe maintenant les écoles maternelle et élémentaire de la commune.
LANDRIX
Festiveyle2023
Précédent
Suivant

L’ensemble des écoles élémentaire et maternelle se trouvaient sur deux sites distants de 500 mètres et trois bâtiments dont le plus ancien (la Mairie-Ecole) datait de 1850. Le restaurant scolaire était sur le site de l’école maternelle obligeant des déplacements quotidiens d’une centaine d’enfants (inconfort et insécurité).

Ces bâtiments étaient non conformes en termes d’accessibilité (plusieurs niveaux pour l’école élémentaire), avec des classes et un restaurant trop exigu. Des bâtiments inconfortables, mal isolés et énergivores.

CHRONOLOGIE DU PROJET

La nécessité de revoir l’ensemble de l’organisation scolaire était devenue un objectif prioritaire pour l’équipe municipale. En 2016 le travail de réflexion a démarré avec la commission des affaires scolaires.

Début du projet école, réflexions sur différentes possibilités, visites d’écoles 2016.

Étude et choix du terrain en mai 2017.

Achat du terrain en juillet 2017, terrain de 9 966 m2.

Étude de Faisabilité confiée à l’Atelier du Triangle en début 2018.

Décision de faire un seul groupe scolaire regroupant les deux écoles en mai 2018.

Convention avec ADI pour l’aide à la maîtrise d’ouvrage.

Concours d’architectes lancé en décembre 2018, sortie de 3 projets en mai 2019.

Choix de l’architecte Laurent Chassagne (Bourg-en-Bresse) en octobre 2019.

Le projet prévoit neuf classes, un vaste restaurant, une cuisine moderne et fonctionnelle, une belle salle de motricité, des dortoirs pour les maternelles, une bibliothèque, des salles pour l’accueil périscolaire, des bureaux rationnels pour les enseignants, la surface des bâtiments est de 1834 m2.

Ce groupe scolaire s’apparente à une grande ferme bressane, bâtisse emblématique de la Bresse, en s’inspirant de ses matériaux mais aussi de ses principes architecturaux, permettant l’intégration architecturale dans le contexte du quartier, vertueux en matière d’environnement et de production d’énergie renouvelable.

Le permis de construire a été déposé et délivré en août 2020.

Appel d’offres et choix des entreprises en mars 2021.

Début des travaux terrassement 19 avril 2021.

Pose de la première pierre 16 juin 2021.

Fin et réception des travaux le 21 octobre 2022.

Déménagement et emménagement du 22 octobre au 6 novembre 2022, pendant les vacances scolaires de la Toussaint.

Rentrée des élèves dans le nouveau groupe scolaire le 7 novembre 2022.

Le budget total de l’école est de 5 millions d’euros TTC. Pour pouvoir réaliser cette école, la commune a emprunté 1 800 000 euros sur 25 ans, pour 1 125 000 euros de subventions et 1 000 000 euros en autofinancement. Les financeurs sont : l’Etat, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Le Département et le Communauté de communes de la Veyle. La revente des anciens locaux de l’école élémentaire se monte à 370 000 euros.

La commune a signé une convention avec le SIEA (Syndicat Intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain), la SEM LEA (Société d’Économie Mixte Les Énergies de l’Ain), pour la pose d’une couverture de panneaux photovoltaïque de 1200 m2 pour une production annuelle de 242 Méga watt heure d’énergie verte, ce qui représente la consommation annuelle de 52 habitations.

La charpente a été renforcée pour accueillir le poids supplémentaire et la couverture a été réalisée en bacs aciers pour recevoir les panneaux solaires.

Cette implantation des panneaux se fera à partir de juillet 2023, pendant les vacances scolaires d’été.

Le nom du Groupe scolaire « Les Bayards » : La commission des affaires scolaires a mené une consultation des personnels encadrants et enseignants, de la population par la voie du site internet et par papier. Différentes propositions sont sorties et ont été retenues pour décision finale au conseil municipal du mois de septembre 2022.

LES INTERVENTIONS DES OFFICIELS

Guy Dupuit, maire de Mézériat : « C ‘est un grand jour pour notre commune. Il s’agit d’un bâtiment réalisé dans les temps en seize mois. Á ce titre, je remercie les entreprises pour cette ponctualité. Depuis la première pierre le 16 juin 2021, il y a eu beaucoup de travail et de réunions. Les entreprises ont su traduire nos besoins. Ce bâtiment, en forme de grande ferme bressane, pourra être étendu si la démographie du village le demande. Je tiens également à signaler que le déménagement collectif a permis à différents groupes d’apprendre à se connaître et à mieux s’apprécier. »

Cécile Bigot-Dekeyzer, Préfète du département de l’Ain, « L’État est aux côtés des collectivités et de leurs projets. Il ambitionne d’améliorer la qualité de vie et les services à la population en rural comme en urbain. Le « fonds vert », d’un montant de deux milliards d’euros, va compléter dès 2023 les dispositifs existants et accompagner les collectivités dans leurs projets liés à la transition écologique tels que la rénovation thermique des bâtiments, le recyclage des friches industrielles ou encore les éclairages en Led. »

Clothilde Fournier, Vice-Présidente du Département de l’Ain, « Le Département est le premier partenaire des 394 communes et des 14 Epci de l’Ain. Il convient de signaler que les aides liées aux projets structurants et à la transition énergétique sont maintenant cumulables. »

Christophe Greffet, conseiller départemental du canton de Vonnas et Président de la Communauté de communes de la Veyle : « C‘est un moment historique pour la commune de Mézériat au même titre que l’inauguration de la salle des fêtes en 1904 en présence d’Alexandre Bérard, alors secrétaire d’État aux télégraphes. Ce groupe scolaire répond à une volonté communale et à une ambition pédagogique. Il se base sur beaucoup de débats et de délibérations ainsi que sur un accompagnement du chantier dans ses moindres détails (…) Vive l’école de la République, vive l’école de Mézériat. »

Mireille Louis, conseillère départementale du canton de Vonnas et enseignante de maternelle dans ce groupe scolaire : « Le bâtiment est grand et lumineux. Les classes sont bien insonorisées. Il s’agit d’une cohabitation entre les deux écoles primaire et élémentaire qui ont chacune leur directrice. »

Photos et propos recueillis par Éric Bernet.


Photo d’accueil : La traditionnelle coupure de ruban par les officiels (dont conseil municipal des jeunes).

Guide-des-sorties
Recrutements
Bons plans
Précédent
Suivant



Partagez cet article !