Industrie : Restitution de la mission « Rebond industriel » sur le bassin de Bourg-en-Bresse

Le territoire de la Veyle est également impliqué dans cette démarche.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Dans le cadre de France 2030, la démarche « Rebond industriel », dotée de 100 millions d’euros au niveau national, propose un appui renforcé pour les territoires confrontés aux mutations des filières transports (notamment automobile). Ce format d’accompagnement, qui combine un soutien en ingénierie (opéré par la Banque des Territoires) et un soutien financier (opéré par Bpifrance), a été expérimenté dans le cadre du programme Territoires d’industrie et de France Relance puis pérennisé grâce à France 2030.

Cet accompagnement sur-mesure, déployé au sein des territoires lauréats, permet :

  • D’établir un état des lieux complet de l’écosystème industriel du territoire pour évaluer sa dynamique et ses enjeux ;
  • D’accompagner et d’accélérer les projets industriels structurants pour les territoires ;
  • De concevoir une feuille de route à mettre en œuvre pour doter le territoire d’une véritable stratégie industrielle autour de différents enjeux : compétences, innovation, transition écologique et énergétique, foncier, etc.

La Communauté d’agglomération du Bassin de Bourg en Bresse et la Communauté de communes de la Veyle, qui travaillent de concert sur les enjeux de réindustrialisation depuis 2020 dans le cadre de la démarche « Territoire d’industrie Bourg-en-Bresse », ont été retenues sur cet Appel à Manifestation d’intérêt (AMI), parmi les deux premiers lauréats en région Auvergne-Rhône-Alpes. La candidature du territoire d’industrie du bassin de Bourg en Bresse s’est inscrite dans la continuité du travail engagé en faveur des industries du territoire auquel participent des acteurs économiques locaux et représentants de filières : CCI de l’Ain, Association MECABOURG, Technopole Alimentec, UIMM de l’Ain, AFPMA, Etat, Pôle Emploi, l’Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises, Région Auvergne Rhône-Alpes, BPI France, Caisse des Dépôts et la Banque des Territoires.

Ce jeudi 12 octobre a ainsi été l’occasion de partager avec l’ensemble des parties prenantes les résultats concrets de cette mission. Ainsi ce sont près de 70 industriels qui ont pu être rencontrés de juin à septembre 2023, représentant un portefeuille de 180 projets industriels, pour plus de 210 millions d’euros d’investissements productifs et 410 créations potentielles d’emplois, démontrant ainsi le dynamisme économique du territoire. Chaque industriel a été accompagné pour identifier les dispositifs d’aides pertinentes à solliciter auprès de l’État, des opérateurs de l’État, des collectivités et des partenaires du Territoire d’industrie. Ces projets sont portés essentiellement par des TPE et des PME, portant majoritairement sur le volet immobilier ou visant une augmentation des capacités de production et le développement de projets innovants.

Parmi les entreprises rencontrées, 11 entreprises industrielles avec des projets d’investissements structurants et innovants, répartis sur l’ensemble du territoire, ont notamment été orientés vers une enveloppe de 2 M€ d’aide spécifiquement dédiée au territoire dans le cadre de cet AMI France 2030 ; ces projets feront l’objet d’une instruction détaillée au cours des prochaines semaines. En complément, les projets non retenus sur ce dispositif seront orientés vers d’autres aides pour soutenir leur réalisation.

L’appui en ingénierie a également permis d’approfondir la stratégie de réindustrialisation du territoire, dans une logique de co-construction avec les parties prenantes, industriels et institutionnels. Cette feuille de route se décline autour des enjeux clés suivants :

  • Recrutement et compétitivité des entreprises ;
  • Développement de filières, collaborations et innovation ;
  • Sobriété foncière et zones d’activités de demain.

Les collectivités ont réitéré à l’occasion de cette réunion leur volonté de poursuivre le travail en faveur de la réindustrialisation du territoire, en lien avec tous les acteurs du territoire. À cet égard, elles ont notamment candidaté récemment pour être labellisé « Territoires d’industrie » sur la nouvelle phase du programme 2023-2027 et travaillent désormais sur la mise en œuvre opérationnelle de la feuille de route issue de cette mission « Rebond industriel ».

À propos de France 2030 :

  •  France 2030 vise à renforcer l’autonomie stratégique de la France et à faire émerger les leaders économiques de demain.
  • Doté de 54 Mds €, il est articulé autour de dix objectifs sociétaux déclinés autour de trois grands enjeux : mieux produire, mieux vivre et mieux comprendre notre monde. La réalisation de ces objectifs s’appuie sur cinq leviers transversaux : matières premières, composants, technologies numériques, émergence des talents et financement de l’innovation.
  • Il est piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et repose sur deux niveaux de gouvernance, national et régional.

Plus d’informations sur : www.france2030.gouv.fr

Communiqué de la Préfecture de l’Ain

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !