Grièges – Course de solex : Les incontournables Lajoinie/Bret-Drevon de bout en bout

Ils étaient en tête à l'issue des essais et n'ont pas quitté cette position pendant les six heures d'épreuves. Ils signent leur 12ème victoire à Grièges !
240610_ESMP_JPO-29-JUIN-2024_HD_page-0001
240610_ESMP_JPO-29-JUIN-2024_HD_page-0001
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Cet équipage grenoblois va bientôt être interdit d’inscriptions à l’épreuve griégeoise ! C’est tout en cas la boutade que faisait le comité d’organisation à l’issue de la course. Peut-être néanmoins que la municipalité pourrait nommer une des rues griégeoises à leurs noms ?

De manière plus pragmatique, Sébastien Lajoinie et David Bret-Drevon l’avaient en effet déjà emporté en 2008, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2019, 2020, 2021 et 2022. « Cela nous fait vraiment plaisir de revenir chaque année. On apprécie l’ambiance et le circuit. Tout s’est encore très bien passé cette année » ont-ils déclaré à leur arrivée. Ils ont parcouru 155 tours de 2,5 kms pendant les six heures de l’épreuve.

La team locale composée de Bastien Buiron et de Patrice Guillard prend la deuxième place (à quatre tours des premiers). Le podium est complété par Pierre Julien et Sébastien Renoult (à six tours des premiers) pour qui c’était la première participation. « C’était top pour une première » ont déclaré ces pilotes de Chaumont (Haute-Marne) lors de la remise des prix.

Thibault Tillier, Président du Comité des fêtes, association organisatrice, était aux anges ce soir. « Tout s’est très bien passé » nous a-t-il déclaré laconiquement entre deux tâches organisationnelles. Et ce n’est pas fini car la fête, sous forme d’un repas de gala avec accompagnement musical, se finira tard dans la nuit pour les plus motivés !

Bien entendu, il convient de saluer l’ensemble des pilotes des 38 équipages ainsi les commissaires de course et les autres bénévoles du Comité des fêtes de Grièges. « Il faut tout ce petit monde pour faire une course » a d’ailleurs rappelé l’intarissable speaker griégeois !

Enfin, pour faire écho à la période caniculaire que nous avons subi récemment, la catégorie « solex électrique » a fait son apparition dans les classements griégeois. Un petit pas pour la transition écologique qui en appelle d’autres dans les sports mécaniques ?

Texte et photos : Eric Bernet

Photo d’accueil : L’équipage victorieux à l’arrivée.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !