Crise dans le monde agricole : Des JA du secteur Veyle Saône impliqués dans le blocage de l’A42 à Beynost

La rédaction vient d'échanger par téléphone avec Thomas Morel, nouveau Président des Jeunes Agriculteurs (JA) du « canton » Pont-de-Veyle – Bâgé.
SalonUnArbredeVie210424
SalonUnArbredeVie210424
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Vendredi 26 janvier à 18h40 : « On va plier pour le week-end mais on recommencera probablement la semaine prochaine. Le premier ministre Gabriel Attal n’a pas forcément exprimé ce qu’on attendait de lui. Quelques mesures, telles que l’annulation de la hausse de la fiscalité du gazole non routier (GNR), nous intéressent mais ce n’est pas suffisant. Le problème principal reste le revenu des producteurs et le prix des produits. »

Vendredi 26 janvier à 17h20 : « Nous sommes quatre du secteur parmi de nombreux JA aindinois et des d’autres de la Fdsea à avoir bloqués l’A42 à hauteur de Beynost (Ndlr : en périphérie lyonnaise dans l’Ain). Nous étions 250 hier. Certains ont passé la nuit sur place. Aujourd’hui, nous sommes 80-90 (…) On attend les annonces du Premier Ministre prévues à 16h30. On a reprogrammé des actions la semaine prochaine qu’on réajustera en fonction des annonces. On ne s’attend pas forcément à du concret aujourd’hui. Mais notre action est nationale, elle impacte vraiment l’activité économique. »

Propos recueillis par Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !