Communauté de communes de la Veyle : Une (très) bonne santé financière qui permet de mettre en œuvre de nombreux projets

Le vote du budget était à l’ordre du jour du conseil communautaire réuni ce lundi soir à la salle des fêtes de Laiz.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Les comptes administratifs 2022 et le budget prévisionnel 2023 ont été approuvés par les élus ainsi que les taux d’imposition 2023 qui restent inchangés pour les particuliers (taxes sur le foncier bâti et non bâti) comme pour les professionnels (Cfe).

UN NIVEAU RECORD D’INVESTISSEMENT

C’est un budget d’envergure qui a été voté par les conseillers communautaires lundi 27 mars, souligne son Président Christophe Greffet, avec un budget d’investissement qui avoisine les 10 millions d’euros. Avec 2 millions d’euros d’épargne brut et une capacité de désendettement de 2 ans, la Communauté de communes de la Veyle est en excellente santé financière. Cet investissement se traduit concrètement par des travaux d’équipements et bâtimentaires d’importance. C’est ainsi que 660 000€ sont prévus pour la réfection du centre sportif du Malivert et son stade synthétique. A noter également, près de 2 millions dédiés à la rénovation du Centre sportif du Renon, gymnase de Vonnas. En somme, c’est l’ensemble des bâtiments de la Communauté de communes qui connaitra des travaux d’entretien et d’amélioration ou d’achats d’équipements comme les relais petite enfance, le multi-accueil de Grièges, la micro-crèche de St-Cyr, les Pôles de services publics à Vonnas et Pont-de-Veyle, mais également, les tennis couverts du Centre sportif de la Saône à Crottet. Le Président Christophe Greffet rappelle que la Communauté de communes maintient l’aide aux communes, soit un demi-million d’euros prévu dans le cadre du Contrat Avenir Communauté pour financer des projets communaux. La Voie bleue dont les travaux devraient s’achever juste avant l’été, sera inaugurée cette année. Cet itinéraire le long de la Saône, qui relie le territoire à Mâcon, sera complété dans les années à venir par une voie suivant l’axe Veyle et par un maillage dans chacune des communes.

Pour ce faire, des crédits d’études ont été inscrits pour engager la voie Veyle, mais aussi pour imaginer, avec les 18 communes, le réseau secondaire cyclable.

OFFRIR DES SERVICES PUBLICS UTILES

Les services publics de proximité continueront leur fonctionnement dont le service petite enfance et ses crèches avec un budget de 715 000€ pour un reste à charge de 235 000€, mais aussi, le service jeunesse avec ses accueils de loisirs et son périscolaire pour 850 000€ avec un reste à charge de 375 000€. Enfin, France Services et le conseiller au numérique représenteront, en 2023, un budget de 100 000€ dont 50 000€ de reste à charge pour la Communauté de communes, explique le Vice-Président en charge des services publics et des familles, Gilles Rapy. Cet accompagnement concret du quotidien des familles de la Veyle est plébiscité – car jugé essentiel – pour les habitants. Le week-end précédent en est l’illustration, avec plus de 300 parents et enfants qui se sont rendus à la matinée des tout-petits : un vrai succès pour cette première édition.

ACCÉLÉRER LA TRANSITION EN ACCOMPAGNANT LA RÉNOVATION DES LOGEMENTS

Les vices-Présidents Annick Grémy et Jean-Philippe Lothelais ont annoncé le lancement, en 2023, de plusieurs dispositifs dédiés à la rénovation de l’habitat.

Sur l’ensemble du territoire, une aide financière sera proposée aux propriétaires pour les accompagner dans l’isolation de leur logement et la production d’énergies renouvelables réservée à l’autoconsommation uniquement. Un autre dispositif incitera à la rénovation des façades selon un nuancier mis au point pour le territoire de la Veyle.

Enfin, un dispositif plus étoffé dénommé « Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat » mobilisant des fonds de l’Agence Nationale de l’Habitat et du Département est proposé spécifiquement pour les aires urbaines de Mézériat, Vonnas et Pont-de-Veyle. Il prévoit un ensemble complet d’aides financières en vue de la rénovation des logements : efficacité énergétique, salubrité, accessibilité, embellissement… Pour l’ensemble de ces aides, des opérateurs seront à disposition des habitants du territoire.

Partagez cet article !