Chanoz-Châtenay : Une nouvelle distribution de composteurs de biodéchets

Au 1er janvier 2024, la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire) prévoit la généralisation du tri des biodéchets à la source. L’obligation sera étendue aux collectivités, administrations, entreprises ainsi qu’aux ménages.
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Le Syndicat Mixte Intercommunal de Destructions des Ordures Ménagères (SMIDOM) Veyle Saône a commencé une campagne d’information en mars 2023 sur les 33 communes de son territoire, dans l’objectif de réduire les ordures ménagères qui représentent 80 à 90 % d’eau pour les déchets alimentaires.

Ce mercredi, le SMIDOM représenté par Audrey Dussauge, chargée de mission biodéchets, et Elodie Balland, a distribué dans cette optique 41 composteurs individuels de jardin, précommandés, de 400 litres en bois fabriqués par une entreprise locale, livrés en kit, avec un seau plastique pour la cuisine et un fascicule guide du compostage. Les futurs utilisateurs ont suivi les explications détaillées de Mme Dussauge, à l’école communale de Chanoz-Châtenay.

Les recommandations pour l’utilisation de ces bacs sont principalement :

–          De bien diversifier les apports avec des déchets humides (marc de café, restes de repas, agrumes et coquilles d’œufs broyés…) et des déchets secs (rouleau papier WC, essuie-tout, emballages d’œufs découpés, broyat de feuilles et branches…).

–          D’aérer régulièrement le compost en grattant les cinq premiers centimètres.

–          Placer le composteur mi-ombre, mi-soleil.

–          Eviter l’herbe de tonte qui ferait monter la température du compost ; la viande, le fromage et les laitages qui attirent les rongeurs.

EN PRATIQUE

Pour les habitations collectives, des composteurs partagés peuvent être installés. Un immeuble de Thoissey est déjà équipé. Renseignez-vous auprès du SMIDOM pour connaître les possibilités d’emplacement et de gestion. Pour les appartements isolés, le SMIDOM conseille un lombricomposteur.

Des composteurs sont disponibles, au prix de 30 euros, au SMIDOM de Saint-Didier-sur-Chalaronne.  Dans le commerce, choisissez un modèle NF-Environnement. Ou si vous êtes bricoleur, fabriquez votre composteur avec des planches.

Renseignements : www.smidom.org / Contact au  04 74 04 94 69 ou via prevention2@smidom.org

Texte et photos : Agnès Bétend

Photo d’accueil : Audrey Dussauge (à gauche), avec Elodie Balland présentent le composteur.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !