Biziat : La commune est fin prête pour les fêtes !

L'équipe de « Récup' A Déco », une section de l'Avenir, a mis le paquet pour embellir en vue des illuminations du 8 décembre puis de sa vente d'huîtres.

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Déjà en 2022, ces joyeux biziatis avaient décoré le centre-bourg en accord avec les élus et les services municipaux. « Nous avons amélioré nos décorations de l’an passé et en avons créé des nouvelles » synthétise Aline Rognard, la coordinatrice du groupe. Ainsi, le fameux traineau a été repeint en rouge alors qu’apparaît, devant le restaurant « Le Galochard », un ours blanc. « C’est notre pièce maîtresse 2023. Il a été conçu en copeaux en bois et peint avec des pots de récup’ » détaille Aline.


UN TRAVAIL AVEC LES ENFANTS ET LES COMMERCES DU RPI

En lien avec les trois commerces du Regroupement pédagogique intercommunal (Rpi), à savoir Le Galochard (Biziat), le bar-boulangerie de Saint Julien-sur-Veyle et l’épicerie « Chez Nath’ » de Sulignat, tous les enfants des trois communes ont pu créer des bougeoirs à partir de récupération de palettes en bois, la décoration étant personnelle à chaque enfant. Au total, 300 ont été confectionnés.


UNE MANIFESTATION A L’OCCASION DU 8 DECEMBRE

Ces bougeoirs seront réinvestis ce vendredi 8 décembre pour tracer le chemin de la retraite aux flambeaux de la mairie à la salle polyvalente (départ vers 18h45). A l’issue, différentes activités seront proposées telles que des photos (par les passionnés de Veyle Photophiles), un stand de maquillage ou encore des dégustations (huîtres et andouillettes principalement, snacking possible).

Le samedi matin, une buvette sera implantée sur la place du village où vins et huîtres pourront être consommés. Il est à noter que ce type de fruits de mer pourra être commandé jusqu’au 15 décembre pour une livraison le vendredi 22 décembre.

Pour « Récup’ à Déco », c’est donc une double première à travers une manifestation en salle le vendredi 8 au soir puis une vente à emporter quinze jours plus tard.

Texte et photos : Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !