Biziat : Ils se galocheront le restant de leurs jours

Cette expression familière, et non vulgaire, désigne un baiser avec la langue. Et il y en a eu à l’issue de la cérémonie civile qui a uni ce samedi après-midi Émilie Gallot et Julien Cochard, les co-gérants du commerce biziati dénommé « Le Galochard ».
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0001
Flyer-Mai-a-velo-2024_page-0002
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Pour l’occasion, le maire Guillaume Agaty officiait en compagnie de sa première adjointe Christelle Lemonon. La cérémonie avait lieu à l’extérieur, à la demande des mariés, à grande proximité de la maison commune biziatie, sur la place des anciens combattants qui accueille la terrasse du Galochard à la belle saison. La chaleur y était accablante ; la famille, les amis et les clients devenus des amis très nombreux.

Le premier édile biziati a eu ses mots d’accueil : « Vous avez repris le commerce du village en 2019. Vous mettez de la vie au village, y compris aujourd’hui ! »

Il convient de préciser que ce mariage avait comme thème les années 50 avec béret et bretelles pour les hommes et, pour les femmes, tenue « pin up » type Betty Boop. Et pour être complet, la mariée est arrivée en 2 CV des années… 80.

Avant d’accepter d’épouser Émilie, Julien a tenu à prononcer ces quelques phrases : « Tu es la plus belle « chose » qui me soit arrivée. Je suis fier de ce qu’on a accompli ensemble. J’espère vivre longtemps à tes côtés ! » Éléments auxquels Émilie a entièrement souscrit !

Les témoins de cette belle union étaient Meziane Meftah (Belleville-en-Beaujolais – 69), Claudia Cochard (Béréziat – 01) et Jean-Christophe Cochard (Saint Yan – 71).

La rédaction leur adresse ses plus sincères vœux de bonheurs, petits et grands, mais aussi une très belle soirée de noce.

Texte et photos : Éric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !