Bénévolat : L’envers du Marathon Bresse – Dombes

Á dix jours de ce grand événement festif et gourmand, la rédaction de l’Aindépendant.fr, partenaire « média » de la manifestation, a souhaité réaliser un focus sur l’investissement humain que nécessitaient le Marathon Bresse Dombes et ses épreuves connexes.
LANDRIX
JOB-DATING-2024_HD_page-0001
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

« Sur le week-end, il nous faut un total de 260 bénévoles au bas mot, 320 idéalement pour doubler certains postes » explique Bertrand Pillon, le perrexois créateur et actuel gérant de l’agence Yaka Events, co-organisateur du MBD aux côtés de l’association « Bien organiser pour mieux soutenir » (BOMS).

« Parmi eux, on compte de nombreux signaleurs, les personnes aux onze ravitaillements, aux inscriptions, à l’accueil des participants ou encore à la logistique » détaille Bertrand.

« Heureusement, un certain nombre de municipalités gèrent et coordonnent les bénévoles pour le passage sur leurs communes. On peut citer Neuville-les-Dames, Romans, Chanoz-Châtenay ou encore Vonnas. Mais les besoins les plus importants sont à Châtillon où BOMS et la Ligue contre le cancer coordonnent de très nombreux bénévoles » précise le gérant de Yaka Events.


LE CAS DE VONNAS

L’équipe municipale, par l’intermédiaire de Jean-François Carjot (délégation « sport ») et de Jean-Louis Givord (délégation « sécurité et circulation »), prend en charge tous les signaleurs sur la commune soit une trentaine de personnes. « Plus on est de fous, plus on rit » ainsi il est encore possible de rejoindre ces bénévoles  en contactant la mairie aux horaires d’ouverture via le 04 74 50 02 48.

L’association « Vonnas’Anim’ », présidée par Françoise Givord, met également « la main à la pâte » au niveau du ravitaillement vonnassien et de la gestion des sacs des athlètes du semi-marathon. « Toute l’association, soit environ 15 personnes, participera à cet événement pour la troisième année consécutive en lien avec la Ligue contre le cancer » précise Françoise Givord qui rappelle que « les membres de son association répondent très souvent présents malgré leur tranche d’âges ».

Bien entendu, le ravitaillement se fera déguisé (Cf. photo d’accueil). C’est d’ailleurs le mot d’ordre général pour ce week-end festif et gourmand. Peut-être même que le reporter de laindependant.fr suivra cette consigne ?!


EN PRATIQUE

Il est encore possible de renforcer l’équipe bénévole si vous êtes disponible entre 9h et 16h le dimanche 7 mai (temps choisi). Pour cela, vous pouvez joindre l’accueil de l’agence Yaka Events au 03 45 87 99 23 qui redirigera.



Texte : Éric Bernet / Photos récupérées auprès de Françoise Givord

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !