Bâgé-Dommartin : Un premier marché artisanal pour se faire connaître 

Ce marché, jouxté aux traditionnelles Puces, s'est déroulé dimanche dernier à l'initiative de deux entreprises basées (Dal'Alu et NGP Menuiserie) face au stade de Bâgé. Explications.
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
DoubleRecordduMondeSaintDidier230724
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

En 2022, ces deux sociétés avaient organisé une porte ouverte le jour des Puces de Bâgé-le-Châtel. Voulant étendre cette complémentarité, l’idée d’un marché artisanal a germé.

« Nous avons eu contact avec Daniel Clere, Président des Amis du Site, association organisatrice des Puces. Il n’était pas possible de proposer du neuf dans le cadre de sa manifestation mais l’idée de complémentarité a émergé. D’ailleurs, les organisateurs des Puces ont bien voulu informer leurs nombreux visiteurs de notre initiative » explique Nathalie Ponce, co-gérante de NGP Menuiserie.

Cette première édition a réuni une quinzaine d’exposants des deux rives, notamment des adhérents de l’association mâconnaise « Artisan’Arts 71 » présidée par Alexandra Bigot.

« Nous souhaitons pérenniser cette double manifestation, portes ouvertes et marché artisanal, à l’occasion des Puces. Pour nous NGP Menuiserie, c’est une bonne opportunité de nous faire connaître car nous souffrons d’un déficit de notoriété en terres bâgésiennes. Nous sommes pourtant ici depuis 2019 après quatorze années à Replonges où nos locaux étaient devenus trop petits. Nous sommes fabricants de meubles en chêne massif vernis par l’entreprise locale « RS Créa ». Nous travaillons exclusivement avec du bois de la scierie Gonod-Morel basée route de Montrevel à Dommartin et du vernis français » précise Nathalie Ponce.

Texte et photo : Eric Bernet

Photo d’accueil : Nathalie et Gilles Ponce dans leur showroom bâgésien.

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !