Bâgé-Dommartin : Les collégiens sensibilisés au harcèlement scolaire

La restitution d'un travail, global au sein du collège Roger Poulnard, a eu lieu jeudi dernier.
SalonUnArbredeVie210424
SalonUnArbredeVie210424
Précédent
Suivant

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Gabriel Attal, ministre de l’Education Nationale, avait demandé à ce que deux heures de sensibilisation soit prévues sur ce thème dans chaque classe du territoire français entre le 9 et le 15 novembre dernier.

Dans chaque établissement scolaire, un groupe de travail s’est ainsi mis en place. Au collège Roger Poulnard, ce groupe est nommé « Climat scolaire ». Il est piloté par Mme Baudin, enseignante. Il est composé de cinq de ses collègues, de l’infirmière et de l’assistante sociale.

Ce groupe a proposé aux différents professeurs principaux d’être dans le registre de la sensibilisation. Tous les élèves ont ainsi visionné une vidéo à partir de laquelle ils devaient par classe choisir deux mots qui réparent (= trouver des mots pour lutter contre le harcèlement scolaire) et deux mots qui blessent (= des mots qui créent des maux = insultes ou propos malveillants).

Jeudi dernier, les mots positifs ont trouvé leur place dans un arbre pour les faire grandir alors qu’une poubelle était réservée aux mots qui blessent.

Ce collège est composé de 21 classes. Ce sont 42 mots des deux catégories qui ont été collés autour des deux dessins respectifs (Cf. Photo d’accueil) par deux types d’élèves très investis pour le bon fonctionnement de l’établissement : les membres du Conseil de la Vie Collégienne et les ambassadeurs contre le harcèlement scolaire.

Texte et photo : Eric Bernet

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !