Auvergne-Rhône-Alpes : Coproduit avec le soutien de la Région, « Anatomie d’une chute » continue sa folle course aux récompenses

« Anatomie d'une chute » qui comptabilise déjà plus de 1,3 million d’entrées a été tourné en grande partie dans la vallée de la Maurienne en Savoie et en Isère.

Seriez-vous intéressé par une version papier du journal L'Aindépendant ?

Après sa Palme d’Or, ses deux Golden Globes, ses multiples récompenses reçues ces dernières semaines et les sept nominations aux Bafta, “Anatomie d’une chute” vient d’être nommé dans 11 catégories aux César et cinq aux Oscars. Verdict le 23 février et le 10 mars.

Pour Sophie Rotkopf, Vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à la culture : « Après le grand succès l’année dernière des films coproduits par la Région, notamment « La nuit du 12 » qui a reçu en 2023 six César dont les deux plus prestigieux : meilleur film et meilleure réalisation ; c’est cette année le très beau film de Justine Triet « Anatomie d’une chute » qui gravit les sommets. Auréolé de deux Golden Globes, le voilà en route pour les Oscars et les César. L’élue que je suis est plus que fière de voir que les films que nous coproduisons remportent à la fois l’approbation du public, des critiques et des professionnels du cinéma ».

Par ailleurs, cinq autres films coproduits par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma sont également nommés aux César ; il s’agit de « La voie royale » (Meilleure révélation féminine pour Suzanne Jouannet), « De grandes esperances » (Meilleure révélation féminine pour Rebecca Marder), « La montagne » (Meilleurs effets visuels pour Lise Fischer et Cédric Fayolle), « Interdit aux chiens et aux italiens » (Meilleur film d’animation), « Vincent doit mourir » (Meilleur premier film).

Communiqué de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !