Ain : Retour sur la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées

Cette action a pour but de sensibiliser à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. La 27ème édition s'est déroulée la semaine dernière.
PUB
Slide
PoEsmp090324_page-0001
Précédent
Suivant

Dans l’Ain, cette semaine a permis de nombreuses rencontres entre responsables publics, acteurs du monde économique et du milieu associatif, citoyens et travailleurs en situation de handicap et a favorisé la diffusion d’informations relatives à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Plusieurs actions concrètes ont été organisées à l’attention des demandeurs d’emploi en situation de handicap afin de faciliter le recrutement.

LES TEMPS FORTS DE CETTE 27ème ÉDITION

Mardi 21 novembre

  • Chantal Mauchet, préfète de l’Ain, et Joël Bourgeot, sous-préfet de Gex et référent départemental handicap, inclusion et accessibilité ont visité le site de Mabéo Industrie, entreprise spécialisée dans la distribution d’équipements de protection individuelle, de fournitures industrielles et de prestations techniques aux professionnels. L’entreprise s’engage pour l’emploi des travailleurs handicapés grâce à des actions d’intégration, de participation à l’opération Duoday, en partenariat avec l’école handigital.
  • Une table ronde sur l’inclusion des agents en situation de handicap a été organisée en préfecture, avec la participation de Joël Bourgeot, Nathalie Blanc-Guillermin, responsable du pôle entreprise de Cap emploi, Philippe Brun, formateur en santé mentale et Fabrice Bourcet, coach d’entreprise. Plusieurs agents de l’État en situation de handicap ont pu témoigner de leur expérience professionnelle. Cette séquence a permis de sensibiliser les agents de la fonction publique d’État sur le handicap et de les informer sur les dispositions liées au recrutement et au maintien dans l’emploi.

Mercredi 22 novembre et jeudi 23 novembre

  • Joël Bourgeot s’est rendu à Valserhrône et à Belley dans deux des huit ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) de l’ADAPEI de l’Ain. Cette association, qui accompagne 1800 travailleurs en situation de handicap mental, répond à une double mission de soutien aux familles, en favorisant leur inclusion dans la société, et de gestion des établissements et services accueillant. Le sous-préfet a pu découvrir les structures d’accueil dans les domaines de l’industrie et de la blanchisserie. Il s’est prêté à l’expérience du DuoDay inversé, et a ainsi été formé par les travailleurs handicapés aux différents métiers de ces secteurs.

Jeudi 23 novembre

  • En partenariat avec le club des entrepreneurs de Bugey Développement et 30 entreprises du bassin d’emploi, Pôle Emploi et Cap emploi ont organisé un forum de l’emploi à Belley, permettant à des personnes en situation de handicap de participer à un job dating. À cette occasion, Joël Bourgeot a valorisé la charte PMSMP (période d’immersion et de mise en situation en milieu professionnel) portée par Bugey Développement auprès des entreprises présentes, en lien avec Cap Emploi, Pôle Emploi et la Mission Locale.
  • À l’occasion de la sixième journée nationale du DuoDay, trois candidates en situation de handicap ont passé la journée en immersion aux côtés d’un agent de la fonction publique dont elles ont découvert le métier et l’environnement professionnel.

LA SITUATION DE L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES

Tout employeur de 20 salariés et plus doit employer des personnes en situation de handicap dans une proportion de 6 % de son effectif total. Dans l’Ain, cette obligation d’emploi de travailleurs handicapés concerne plus de 900 entreprises. Dans ces structures, le taux d’emploi de travailleur en situation de handicap s’élève à 4,8%, avec des disparités selon la taille des entreprises et le secteur d’activité. L’administration atteint un taux de 6,2% et les grandes entreprises (plus de 100 salariés) atteignent plus souvent l’objectif de 6 %.

Les personnes handicapées représentent dans l’Ain 9 % des demandeurs d’emploi (3 998 personnes fin septembre 2023). Elles sont davantage susceptibles de connaître des périodes de chômage de longue durée que le reste de la population.

Entre septembre 2022 et août 2023, 911 personnes handicapées ont bénéficié d’une formation. Toutefois, l’accès à l’emploi dans les 6 mois qui suivent une sortie de formation demeure plus faible pour les travailleurs handicapés (42 % contre 58 % en moyenne pour l’ensemble des demandeurs d’emploi).

LA POLITIQUE POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES

Afin d’améliorer le taux d’emploi des personnes en situation de handicap et en cohérence avec l’objectif d’emploi fixé par le Gouvernement, la politique pour l’emploi des personnes handicapées mobilise des moyens et structures dédiés qui complètent et facilitent l’accès dispositifs de droit commun dans le département.

  • Des opérateurs dédiés : Principal opérateur pour l’accompagnement professionnel des personnes en situation de handicap, Cap emploi 01 œuvre auprès du public, des entreprises et des partenaires pour l’accès, le maintien et le retour à l’emploi. Pour les missions de maintien dans l’emploi, la transition et l’évolution professionnelle, l’offre de service se déploie sur l’ensemble du territoire. Près de 300 personnes ont ainsi été accompagnées en 2022.
  • Des structures spécialisées d’accueil et d’emploi des travailleurs handicapés :

– Les ESAT (Établissement et service d’aide par le travail) sont des structures qui permettent aux personnes en situation de handicap d’exercer une activité professionnelle tout en bénéficiant d’un soutien médico-social et éducatif dans un milieu protégé. Financés par l’État et l’Assurance maladie, 15 ESAT accueillent environ 1000 travailleurs dans le département ;

– Les entreprises adaptées sont des acteurs du milieu ordinaire de travail, qui ont la particularité d’employer au moins 55 % de travailleurs handicapés et perçoivent des aides financières de l’État en lien avec le nombre de personnes en situation de handicap employés. Il en existe huit dans l’Ain dont cinq gérées par l’ADAPEI.

– Ces 23 établissements répartis sur le territoire proposent des activités dans les domaines suivants : industrie, espaces verts, restauration, nettoyage, prestations administratives, imprimerie, logistique

  • L’emploi accompagné : permet à des personnes travaillant en ESAT d’exercer ponctuellement une activité en milieu ordinaire. Entre janvier et août 2023, 47 accompagnements ont été réalisés.
  • Le plan régional pour l’insertion des travailleurs handicapés, présenté le 15 juin 2023, fait l’objet d’une déclinaison locale. Trois actions sont déclinées dans l’Ain en 2023 :

– Montée en compétences des salariés (maîtrise de la langue et des technologies) ;

– Rapprochement entre les entreprises adaptées et les structures d’insertion par l’activité économique ;

– Sensibilisation des entreprises sur le thème du maintien dans l’emploi.

PERSPECTIVES ET INITIATIVES TERRITORIALES EN FAVEUR DE L’INCLUSION DES PERSONNES HANDICAPÉES

La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées a été l’occasion pour l’ensemble des acteurs du territoire de se mobiliser pour suivre le déploiement de certains dispositifs préparer la mise en œuvre de plusieurs initiatives en faveur de l’inclusion des personnes handicapées en 2024.

  • « Communauté 360 » est un dispositif national lancé par le Gouvernement il y a un an. Il permet, au travers d’un numéro d’appel unique, la prise en charge de toute question relative à l’accompagnement de personnes en situation de handicap dans le département. Le comité territorial « Communauté 360 » s’est tenu pour l’Ain à l’occasion de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.
  • Une semaine de l’école inclusive sera organisée au cours du premier trimestre 2024. Le comité départemental de suivi de l’école inclusive piloté par l’Éducation Nationale et l’ARS s’est réuni la semaine dernière pour assurer le suivi des dispositifs d’inclusion en milieu scolaire des enfants en situation de handicap.
  • Les Jeux paralympiques Paris 2024 rassembleront du 28 août au 8 septembre 2024 près de 4 400 athlètes autour de plusieurs disciplines comme le Para tennis de table, le Para judo ou encore la Para natation. Dans l’Ain les centres de préparation aux Jeux labellisés de Divonne-les-Bains, Bourg-en-Bresse et du plateau d’Hauteville pourront accueillir des délégations de sportifs de rugby et de basket fauteuils, de panacanoë, de para cyclisme ou encore de para judo.
  • Le déploiement du fonds territorial d’accessibilité, doté de 300 millions d’euros sur cinq ans au niveau national, permettra d’accélérer la mise en accessibilité des établissements recevant du public dans l’Ain

Communiqué de la Préfecture de l’Ain

Abonnez vous pour ne manquer aucun article !

*Vous avez la possibilité de vous désabonner quand vous le souhaitez.



Partagez cet article !