Ain – Influenza aviaire : un troisième foyer détecté dans un élevage

Un troisième foyer d’influenza aviaire, entre Veyle et Dombes, a été confirmé dans un élevage de canards.
LANDRIX
Trottland
Précédent
Suivant

La suspicion d’infection fait suite à un constat de mortalités anormales parmi les canards de l’élevage. Une enquête épidémiologique est en cours pour connaître l’origine de la contamination.

Conformément aux règles de gestion sanitaire, des mesures de surveillance et de lutte ont immédiatement été prises pour éviter la propagation du virus :

• le foyer a été dépeuplé et les bâtiments seront complètement désinfectés ;

• une zone de protection et une zone de surveillance ont été délimitées respectivement

dans un rayon de 3 et 10 km autour du foyer.

Afin de maîtriser le risque de diffusion du virus, les mouvements de volailles sont interdits dans les communes situées dans un rayon de 10 km (liste en annexe). Des mesures de renforcement de la biosécurité et d’autocontrôles par les exploitants ont également été prises dans les communes situées dans un rayon de 20 km autour du foyer (liste en annexe).

Les services de l’État sont mobilisés aux côtés de l’éleveur qui sera indemnisé des pertes subies.

Chacun en ce qui le concerne (particuliers, éleveurs, chasseurs) doit mettre en oeuvre les

mesures de biosécurité nécessaires qui sont détaillées à l’adresse suivante :

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-lesoperateurs-professionnels-et-les-particuliers

D’une manière générale, et afin de limiter la diffusion du virus, qui peut avoir d’importantes conséquences économiques, il est rappelé à l’ensemble des professionnels de la filière volaille et aux particuliers de rester extrêmement vigilants et de respecter strictement les mesures de biosécurité (notamment la mise à l’abri stricte des oiseaux de basse-cour, la mise à l’abri des volailles commerciales, mais également le nettoyage et la désinfection des tenues et équipements en élevage).

En outre, il est rappelé que la découverte d’oiseaux sauvages morts doit faire l’objet d’une déclaration auprès du réseau de surveillance SAGIR :

– Les lundis, mercredis, jeudis – Fédération Départementale des Chasseurs de l’Ain : 04 74 22 25 02
– Les mardis, vendredis, week-ends et jours fériés – Office Français de la Biodiversité – service départemental de l’Ain : 04 74 98 39 80

Enfin, il est important de préciser que la consommation de viande, foie gras et œufs et tout produit à base de volaille ne présente aucun risque pour l’Homme.

ANNEXE

Les communes concernées dans le rayon de 10 km sont :

BEY

GARNERANS

CRUZILLES LES MEPILLAT

ILLIAT

SAINT ANDRE D HUIRIAT

ABERGEMENT CLEMENCIAT

BANEINS

BIZIAT

CHANOZ CHATENAY

CHATILLON SUR CHALARONNE

CORMORANCHE SUR SAONE

CROTTET

DOMPIERRE SUR CHALARONNE

DOMPIERRE SUR CHALARONNE

LAIZ

MOGNENEINS

NEUVILLE LES DAMES

PERREX

PEYZIEUX SUR SAONE

PONT DE VEYLE

SAINT ANDRE DE BAGE

SAINT CYR SUR MENTHON

SAINT DIDIER SUR CHALARONNE

SAINT ETIENNE SUR CHALARONNE
SAINT JEAN SUR VEYLE

SAINT JULIEN SUR VEYLE

SULIGNAT

THOISSEY

VALEINS

VONNAS

En plus des communes ci-dessus, les communes situées dans un rayon de 20 km sont :

AMBERIEUX EN DOMBES

ASNIERES SUR SAONE

BAGE DOMMARTIN

BAGE LE CHATEL

BOISSEY

BOULIGNEUX

BUELLAS
CHALEINS

CHANEINS

CHAPELLE DU CHATELARD

CHAVEYRIAT

CHEVROUX

CONDEISSIAT

CONFRANCON

CURTAFOND

FAREINS

FEILLENS

FRANCHELEINS

GENOUILLEUX

GUEREINS

LURCY

MANZIAT

MARSONNAS

MESSIMY SUR SAONE

MEZERIAT

MONTCEAUX

MONTCET

MONTMERLE SUR SAONE

MONTRACOL

OZAN

POLLIAT

RELEVANT

REPLONGES

ROMANS
SAINT ANDRE LE BOUCHOUX

SAINT ANDRE SUR VIEUX JONC

SAINT DIDIER D AUSSIAT

SAINT GENIS SUR MENTHON

SAINT GEORGES SUR RENON

SAINT GERMAIN SUR RENON

SAINT LAURENT SUR SAONE

SAINT MARTIN LE CHATEL

SAINT PAUL DE VARAX

SAINT SULPICE

SAINT TRIVIER SUR MOIGNANS

SAINTE OLIVE

SANDRANS

VANDEINS

VESINES

VILLENEUVE

Partagez cet article !